Qui sommes-nous ?

Poursuivre une histoire commune initiée il y a plus de 20 ans

Les villes et les territoires sont en perpétuelle évolution. Partant de ce constat, 6 établissements de formation et de recherche, avec des spécialisations reconnues dans les domaines de la ville durable, allient leurs compétences et savoir-faire pour créer une université de rang international et d’un genre nouveau : l’Université Gustave Eiffel. Fruit d’une histoire commune initiée il y a plus de 20 ans, ce nouvel établissement réunit depuis le 1er janvier 2020 une université (UPEM), un institut de recherche (IFSTTAR), une école d’architecture (Éav&t) et trois écoles d’ingénieurs (EIVP, ENSG et ESIEE Paris).

Être une université pionnière

Pluridisciplinaire et nationale, l’Université Gustave Eiffel a pour particularité d’être le premier établissement rassemblant un organisme de recherche, une université, une école d’architecture et trois écoles d’ingénieurs. Par la mise en commun de nombreuses forces en matière de formation et de recherche, l’ambition de l’Université Gustave Eiffel est d’assurer son développement par l’affirmation d’une stratégie qui s’appuie sur la complémentarité de ses fondateurs. En créant ainsi de meilleures synergies, l’Université permet d’offrir à ses différents publics une palette de compétences plus riche. Former jeunes, salariés, ou citoyens à tous les niveaux ; apporter des éclairages scientifiques à l’ensemble de la société : l’Université Gustave Eiffel vise à contribuer in fine à l’élévation du niveau de qualification de tous.

Conduire nos missions de service public

L’Université Gustave Eiffel œuvre dans de nombreux domaines de recherche. En particulier, elle représente un quart de la recherche française sur les villes de demain et regroupe des compétences pluridisciplinaires pour conduire des recherches de qualité au service de la société, proposer des formations adaptées au monde socio-économique et accompagner les politiques publiques.

Les principales missions de l’établissement sont :

  • La formation initiale et continue, avec une forte spécificité pour la formation par apprentissage.
  • La recherche (fondamentale et appliquée) et l’innovation.
  • L’expertise, l’appui aux politiques publiques et la normalisation.
  • L’ouverture à la société et la coopération internationale.

Porter une vision dynamique avec ses partenaires

L’Université Gustave Eiffel entend maintenir et renforcer les liens construits de longue date par ses établissements fondateurs avec des partenaires institutionnels, académiques et socio-économiques.
Animée d’une ambition internationale forte et possédant de solides réseaux à l'étranger à travers ses fondateurs, l’Université Gustave Eiffel propose des programmes interdisciplinaires et intersectoriels, associant la recherche, l’innovation et la société à différents niveaux : régional, national et mondial, et ce, en s’appuyant sur un continuum formation – recherche – expertise.

Être une université à taille humaine

Avec plusieurs implantations sur le territoire national, l’Université Gustave Eiffel dispose de plusieurs campus. Ses effectifs, comprenant ses personnels et sa population étudiante, restent suffisamment modestes pour préserver un lien de proximité et une attention à chacun. Chacun des sites s’attache à développer une vie de campus afin d’offrir un cadre de vie agréable au quotidien.

17 000 étudiants

  • 8 300 étudiant(e)s de premier cycle (DUT, licences)
  • 3 500 étudiant(e)s de master
  • 4 000 élèves-ingénieur(e)s
  • 700 étudiant(e)s en architecture
  • 500 doctorant(e)s

2 300 personnels

  • 200 enseignantes et enseignants
  • 400 enseignantes-chercheuses et enseignants-chercheurs
  • 550 chercheuses et chercheurs
  • 1 150 personnels de soutien et support

Le nom et le logo Université Gustave Eiffel

Le choix du nom de l’Université

Une fois le regroupement de l’Université Paris-Est Marne-la-Vallée (UPEM), de l’institut de recherche IFSTTAR, l’école d’architecture (Éav&t) et des trois écoles d’ingénieurs (EIVP, ENSG et ESIEE Paris) acté, il a fallu baptiser ce nouvel ensemble.

Après une consultation auprès de la communauté universitaire, trois noms se sont détachés : Sophie Germain (mathématicienne, physicienne et philosophe du XVIIIe siècle), Fulgence Bienvenüe (ingénieur et « père du métro » parisien) et Gustave Eiffel. C’est ce dernier qui a le plus souvent été cité.

L’œuvre de Gustave Eiffel est une œuvre de paix par ses monuments. Elle demeure étonnante, inventive, audacieuse, moderne et pérenne. Par ses ponts et ses passerelles, le constructeur a voulu relier les hommes. C’est ce symbole qui représente aujourd’hui au mieux la transmission des savoirs et des connaissances et les valeurs de notre communauté universitaire.

Le choix du logo

 

Interview de Gérard CARON, designer et directeur de création de l'agence Campus Com, sur le choix et la création du logo de l'Université.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.