Projets Transformants

Les projets transformants ont pour ambition de soutenir et développer les missions de l’université et les trajectoires des agents, dans une logique de décloisonnement et de synergies, visant à construire une communauté. Il s’agit ainsi de projets transversaux, porteurs de synergies entre les missions et/ou entre les individus, ou porteurs de développement pour les individus, les missions et les territoires des différents campus ; le caractère transformant des projets s’apprécie ainsi également à l’aune de la responsabilité de l’établissement envers les territoires de ses différents campus, mais aussi de la société dans son ensemble.

Ils regroupent pour partie les grands programmes issus des stratégies nationales impactant l’Enseignement Supérieur et la Recherche parmi lesquelles le Plan d’Investissements d’Avenir. Le projet I-Site FUTURE, le projet SFRI « GP-DS » ou encore le projet IDEéS « AMI » figurent parmi les projets transformants.  

Chaire ECMU

Face aux défis environnementaux, il est impératif de repenser notre modèle de développement territorial. Au centre du tissu économique et des dynamiques d’aménagement, les métropoles ont un rôle clé à jouer dans cette transition.

Pour répondre à ces enjeux, l’Université Gustave Eiffel et la Métropole du Grand Paris ont lancé la chaire Économie Circulaire et Métabolisme Urbain.
Cette chaire de recherche vise à développer des travaux scientifiques s’appuyant sur les terrains métropolitains, développer des outils d’aide à la décision en appui à la Stratégie économie circulaire du Grand Paris et diffuser les connaissances sur ce sujet. Des sessions de formation dédiées sont ainsi mises en place. 

Créée pour une durée initiale de 3 ans, la chaire Économie Circulaire & Métabolisme Urbain s’appuie par ailleurs sur un réseau international de recherche avec l’Université de Montréal et l’Université Libre de Bruxelles. 

En savoir plus

IdéEs

Le projet soumis en réponse à l’appel à projet IDéES, en partenariat avec le CNRS, a pour ambition de soutenir le développement de l’Université Gustave Eiffel par un processus progressif de décloisonnement et d’intégration, de ses ressources, de ses process et de ses communautés. Le projet AMI (Appartenance – Mutualisation – Intégration) veut ainsi faire de ce décloisonnement un levier de valeur ajoutée pour les individus comme pour l’établissement.  

Le projet vise donc en premier lieu à créer un véritable sentiment d’appartenance et à mettre en place un pilotage intégré et partagé à l’échelle de la nouvelle université. 

I-SITE FUTURE

I-SITE FUTURE est un projet scientifique et institutionnel initialement porté par l’Université Paris-Est (UPE), et construit avec les 7 membres et associés de la Comue suivants : l’Université Paris-Est Marne-la-Vallée (UPEM), l’École supérieure d’ingénieurs en électronique et électrotechnique de Paris (ESIEE Paris), l’École des ingénieurs de la Ville de Paris (EIVP), l’École d’architecture de la ville et des territoires de Marne-la-Vallée (EAV&T), l’École nationale des sciences géographiques (ENSG) et l’Institut Français des Sciences et Technologies des Transports, de l'Aménagement et des Réseaux (IFSTTAR).

Le projet institutionnel a conduit six établissements sur les sept du consortium FUTURE à former, selon des modalités adaptées à chacun, l’Université Gustave Eiffel créée au 1er janvier 2020, et qui porte désormais le projet. L’École des Ponts ParisTech reste partenaire du projet.

Centré sur le thème des «villes de demain», le projet scientifique I-SITE FUTURE est structuré autour de trois défis : la ville économe en ressources naturelles et en énergie, la ville sûre et résiliente, la ville intelligente au service du citoyen.

Voir le projet I-SITE FUTURE

FUTURE bénéficie d'une aide de l'État gérée par l'Agence Nationale de la Recherche (ANR) au titre du programme d'investissements d'Avenir (référence ANR-16-IDEX-0003) en complément des apports des établissements et partenaires impliqués.

Les LABEX

Les LABEX sont des dispositifs du Programme des Investissements d’Avenir visant à favoriser l’émergence de projets scientifiques ambitieux, visibles à l’échelle internationale. Ces LABEX visent à structurer les communautés scientifiques et à faire émerger une activité de recherche amont originale, impliquant des compétences diverses et complémentaires.

4 LABEX sont portés par l’Université Gustave Eiffel, et associent une diversité de partenaires.

  • Futurs Urbains, dont les thématiques de recherche portent sur l'aménagement, l'architecture, l'environnement, la géographie, l'histoire, la sociologie et les transports.
  • BEZOUT, spécialisé dans la recherche à la pointe des mathématiques et de l'informatique.
  • SITES (Sciences, Innovation et Techniques en Société), ce LabEx est dédié aux recherches dans le domaine des Etudes des Sciences, des Techniques et de l’Innovation en Société. 
  • MMCD, Modélisation et Expérimentation Multi-Echelles des Matériaux pour la Construction Durable, l'objectif principal est d'améliorer la compréhension des propriétés des matériaux de génie civil et environnementaux.

L’Observatoire des innovations urbaines

Le projet consiste en la création d'un observatoire pérenne des innovations touchant les domaines d’activité des territoires urbains (logement, transport, gestion des services urbains - déchets, eau, énergie, nature en ville, gouvernance et mécanismes démocratiques…).

En effet, comme tous les secteurs de l’économie, le monde de la ville (la construction, les déplacements, l’aménagement des espaces, la gestion de l’énergie, celle des eaux, des déchets et des risques de toutes natures, et aussi la biodiversité, les modes de vie…), connaît actuellement une forte dynamique d’innovation. Cette dernière est rendue d’autant plus nécessaire pour trouver des réponses aux défis pressants de l’urbanisation tout en assurant les équilibres sociaux, économiques, sanitaires, environnementaux et climatiques de la planète. Le recensement et l'analyse de ces innovations sont des enjeux importants pour envisager les complémentarités entre les projets, les manques éventuels, et questionner les conditions de succès et de réplicabilité de ces projets innovants.

«Graduate School GP-DS (Graduate Programs – Doctoral Studies)»

L’appel à projets SFRI « structuration de la formation par la recherche dans les initiatives d’excellence » est un des appels à projets du Programme des Investissements d’Avenir (PIA3), dans le cadre de l’action « Grandes universités de recherche » réservée aux établissements labellisés IDEX et I-SITE.

Dans le cadre de ce Programme d’investissements d’avenir « ANR-20-SFRI-0002 » soutenu par l’Agence Nationale de la Recherche (ANR), l’Université Gustave Eiffel en partenariat avec l’Université Paris-Est Créteil, l’École des Ponts ParisTech et le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) inaugurent une 
« Graduate School GP-DS (Graduate Programs – Doctoral Studies) » pour la rentrée universitaire 2021-2022.

Il est prévu de mettre en œuvre les quatre premiers « Graduate Programs » suivants :

  • Urban Future
  • Digital Studies and Innovation for Smart-Cities
  • Bézout - Mathematics and computer science
  • Connected Objects, Devices and Systems (CODS) : "connecting and sensing the city”

Ultérieurement, la « Graduate School » prévoit de déployer d’autres « Graduate Programs ».

En savoir plus

Le Smart Lab LABILITY

Le Smart Lab LABILITY est un laboratoire éphémère de 9 jeunes chercheurs engagés dans un programme innovant pour répondre aux enjeux de résilience du territoire Île-de-France en sortie de crise sanitaire, grâce à la production de connaissances et la valorisation des résultats. Deux axes de réflexion sont explorés : 

  • Les risques et opportunités associées au développement du télétravail. 
  • Les modalités d’une gestion résiliente des réseaux de transport.

 

Action financée par la Région Île-de-France