Nos atouts

L’artiste Rakajoo met en couleurs des murs de l’IAE Gustave Eiffel

Pendant le confinement et la période où les étudiants ont dû déserter les campus, le Hall B du Bois de l’étang, à Marne-la-Vallée a pris des couleurs. Début décembre, l’artiste Rakajoo est venu une quinzaine de jours pour habiller les murs de deux fresques uniques. « Nous réfléchissions avec l’équipe de l’IAE Gustave Eiffel et avec les délégués depuis un certain temps à améliorer ce hall et l’atmosphère du bâtiment. Une idée de fresques m’est venue et je l'ai soumise à ma directrice Christel De Lassus. J’ai pensé à Rakajoo que je connais via la boxe, une activité que nous avons en commun. », explique Barbara Georgiadou, responsable communication et relations internationales. 

L’Université Gustave Eiffel s’offre ainsi le travail d’un jeune artiste qui a le vent en poupe. Rakajoo (« tête de mule » en Wolof), de son vrai nom Baye-Dam Cissé, a ainsi signé l’été dernier l’exposition « Jusqu’ici tout va bien », réalisée par l’école Kourtrajmé au Palais de Tokyo à Paris. Cet ancien boxeur de haut niveau, d’origine sénégalaise, est un véritable créatif autodidacte qui a su faire son chemin grâce à quelques coups de pouce du destin. À l’occasion de la réalisation de ses fresques, il a répondu à nos questions.

Comment avez-vous accueilli la proposition de réaliser cette fresque ? Avez-vous accepté de suite ? 

Je ne suis pas un « street artist » mais plutôt un peintre figuratif dans la définition classique du terme. C’était délicat car je suis sorti du registre de la boxe et je préfère des formats plus petits, tout du moins « transportables ». En plus, j’avais dit que j’arrêtais de faire des fresques ! J’en avais déjà réalisé une grande en 2008 pour mon club de boxe, financée par la fondation Lagardère qui était partenaire et soutenait les athlètes. Malgré tout, c’était une bonne nouvelle et j’ai accepté, mais il fallait trouver un moment dans mon emploi du temps. Cette fois-ci, c’est vraiment ma dernière fresque ! 

Vous êtes autodidacte, quelles sont vos sources d’inspiration en général ?

Je dessine depuis mon plus jeune âge, sans jamais avoir fait d’école d’art, car elles sont chères. Le monde de l’art m’intéressait mais je ne savais pas comment m’y prendre pour intégrer ce milieu. En 2008, j’ai rencontré Arnaud Lagardère, venu à l’inauguration de la fresque du club. Il m’a offert l’opportunité de faire ma première exposition (ndlr : sur le thème du sport à Paris, au théâtre du Châtelet). Il m’a permis de faire ma première expo et m’a proposé de faire soit une école d’art, soit d’aller en studio d’animation, ce que j’ai choisi. 

J’aime plusieurs univers : la peinture, la bande dessinée et l’animation et j’ai appris au fil du temps. Je trouve mon inspiration chez Lucian freud, Kerry James Marshall, Jenny Saville et Jacob Lawrence, des artistes que j’apprécie particulièrement. 

Quelle signification avez-vous souhaité exprimer au travers des dessins de ces nouvelles fresques ?

Dans la première fresque, on y voit des rouages. C’est l’idée de l’apprentissage, que l’on tient les rouages de l’avenir grâce au savoir. Dans la seconde, en parallèle, on voit la confrontation entre le monde ancien et celui du monde nouveau. À l’université, l’étudiant quitte sa vie d’avant pour se tourner vers l’avenir. J’avais envie d’exprimer une idée de projection vers le futur, une symbolique forte qui marque une transition vers autre chose. C’est aussi une projection vers le futur pour moi car je me tourne aussi vers de nouvelles aventures artistiques en 2021. 

L’environnement de l’université vous a-t-il obligé à vous adapter d’une quelconque façon ?

Quand on travaille dans ce genre de lieu, on répond à une commande. Nous avons discuté ensemble, j’ai fait des propositions pour le choix des dessins. J’ai eu une assez grande liberté. Pour les couleurs, il fallait rappeler celles de l’Université Gustave Eiffel et de l'IAE Gustave Eiffel. Mais, ça m’a plutôt arrangé d’avoir moins de couleurs !

Quels sont vos projets pour 2021 ?

J’ai des expositions prévues à la fondation de la Société Général, une autre dans une galerie et j’ai une série animation en cours de création. 

Fresque réalisée par Rakajoo
Photo © Marie-Suzon Nérovique

Fresque réalisée par Rakajoo
Photo © Marie-Suzon Nérovique

Voir toutes les actualités