Notre université

L'appui aux politiques publiques de l'université : un florilège d'actions en 2020

Jean-Bernard Kovarik, vice-président en charge de l'Appui aux Politiques Publiques (APP)

L'Université Gustave Eiffel partage Appui aux politiques publiques : regards sur l’année 2020, un document qui donne une vision concrète et synthétique des multiples travaux menés par ses composantes afin d'apporter un éclairage et une expertise aux décideurs publics. Accessible à tous, ce concentré d'actions illustre comment l'université contribue à mieux appréhender les défis, mutations et questionnements actuels.

« Une sélection d'actions intéressantes, diverses ou emblématiques, portées et mises en œuvre avec passion par les composantes de recherche et de formation. » Voilà comment est présentée la soixantaine d’actions synthétisées dans Appui aux politiques publiques : regards sur l'année 2020. « Cette publication est une première pour l'Université Gustave Eiffel » rappelle Jean-Bernard Kovarik, vice-président en charge de l'appui aux politiques publiques (APP). Fruit d'un travail de recensement mené au 1er semestre de l'année 2021 par les composantes, le Comité APP de l’université et la Vice-Présidence APP, le document souligne la diversité des thématiques couvertes, des réponses apportées et des partenaires publics concernés par cette mission d'appui aux politiques publiques : collectivités territoriales, parlementaires, associations et organismes européens et internationaux tels que l'ONU, la Commission européenne, l'OCDE...

« Un panorama riche et surprenant de la diversité, de la qualité et de l'engagement des équipes de l'université sur les sujets d'action publique ».

« Nous sommes partis d'une feuille blanche en adoptant une approche bottom-up : chacune des composantes a été invitée à partager deux à trois actions menées en 2020 », détaille Jean-Bernard Kovarik. Résultat de la démarche ? Presque 70 actions soumises par les équipes. Cet inventaire a ensuite été structuré par grandes thématiques qui font écho aux domaines de spécialisation de l'Université Gustave Eiffel : « Construire et entretenir les infrastructures », « Penser les villes et les territoires durables », « Améliorer la sécurité routière », « Contribuer à la bonne santé de tous »… « Riche et surprenant, ce panorama témoigne de la diversité, de la qualité et de l'engagement des équipes sur les sujets d'action publique. L’université exerce ainsi sa « troisième mission » en vue du bien commun, complétant les missions d’enseignement et de recherche », estime le vice-président.

Relatées sur plus de 40 pages, les actions illustrent les multiples formes des interventions de l'université pour éclairer l'action publique : projets de recherche, formations, rédaction de guides méthodologiques ou de normes, réponses à des demandes d'expertises... Des exemples ? La participation des laboratoires NAVIER et RRO à la mise en sécurité et à la reconstruction de Notre-Dame de Paris, la contribution du laboratoire MSME à l'évaluation de l'impact des tsunamis sur les sites industriels, l'élaboration d'une cartographie acoustique du bruit dans l’environnement par l'UMRAE, l'étude des risques de désinformation sur YouTube par le LISIS, de l'adaptation au changement climatique de Port-Grimaud par l'EAVT, des conséquences du confinement et du Covid-19 sur la logistique urbaine par les laboratoires SPLOTT et LVMT

« L'éclairage et l'expertise de l'université offrent aux citoyens, associations et décideurs publics des recommandations pour mieux appréhender les défis, mutations et questionnements de notre temps. Ce document est précieux pour présenter cet aspect de nos travaux et susciter le dialogue », conclut Jean-Bernard Kovarik, encourageant l'ensemble de la communauté universitaire et les tutelles de l'établissement à partager cette publication.

Appui aux politiques : regards sur l'année 2020

Consultez le document

Plus d'information sur la mission Appui aux Politiques Publiques

 

More