Actualité

Notre université

Création de la Fondation Université Gustave Eiffel

BÂTIR ENSEMBLE LES VILLES DURABLES GRÂCE À LA FONDATION UNIVERSITÉ GUSTAVE EIFFEL

Pour conforter notre ambition stratégique et nos moyens, notre université a décidé de créer sa fondation partenariale, la Fondation Université Gustave Eiffel. Après plusieurs mois de travail, le projet a été validé au Conseil d’Administration de l’université le 30 juin 2022. 
Son objectif ? Imaginer, concevoir et construire, avec les personnes morales ou physiques intéressées, ces lieux de vie mondiaux complexes que sont nos villes, en leur permettant de disposer des éléments nécessaires pour en comprendre les enjeux. En résumé, l’idée est de bâtir ensemble des villes durables. 

« L’Université Gustave Eiffel est un creusé de compétences extraordinaires, avec des chercheurs, des ingénieurs et des étudiants relevant de toutes sortes de sciences ; c’est exactement ce qu’il faut pour comprendre la ville et son métabolisme dans un mode en évolution rapide et pour travailler dans la plus grande transversalité à comprendre les besoins des habitants, des élus, des entreprises. La Fondation doit être le lieu de ces regards croisés qui enrichissent la compréhension de chacun et facilitent la recherche de solutions adaptées à chaque ville. »
Michèle Pappalardo – ancienne présidente de l’ADEME et ex-directrice de cabinet du ministre de la transition écologique et solidaire – soutien engagé à la Fondation Université Gustave Eiffel

PROJETS DE LA FONDATION

La campagne 2022-2027 s’appuie sur cinq priorités :

  1. Développer la recherche transdisciplinaire et l’innovation collaborative à fort impact sociétal pour relever les défis des villes et des territoires d’aujourd’hui et de demain
  2. Intégrer systématiquement les dimensions sociales et inclusives dans les travaux sur la ville de demain
  3. Réduire l’impact de la ville sur l’environnement notamment sur le climat
  4. Soutenir l’égalité des chances pour chaque étudiant·e et favoriser leur engagement dans la conduite de projets innovants
  5. Expérimenter et évaluer les innovations qui feront les villes de demain en interaction avec les territoires.

Ces cinq priorités sont organisées autour des grands thèmes suivants, choisis pour leur transversalité dans la mobilisation des expertises, leur effet structurant pour la ville de demain, leur caractère innovant soit parce que le sujet n’a pas encore été beaucoup traité, soit parce qu’il nécessite beaucoup d’innovations :

  • Des villes où tous les habitants comme les marchandises se déplacent facilement, en toute sécurité et sans polluer.
    Exemples d’actions : cerner et répondre aux enjeux de la mobilité légère électrique ; répondre aux enjeux de la mobilité des séniors et des personnes en situation de handicap ; évaluer les impacts des circuits courts ; évaluer le métabolisme des projets d’aménagements urbains et leurs impacts pour en améliorer la conception et l’usage ; comprendre les évolutions de la logistique urbaine liée au développement du e-commerce ; transformer les infrastructures routières en corridors écologiques et climatiques ; expérimenter sur les campus des solutions de déplacement urbain et périurbain flexibles et durables, etc.
  • Des villes qui résistent aux conséquences du changement climatique. 
    Exemples d’actions : mener une recherche sur le thème de la résilience et de l’électrification de nos modes de vie ; évaluer et cartographier les risques hydro climatiques des villes, échanges et transferts de pratiques entre villes soumises aux changements climatiques – application à la ville d’Abidjan ; créer un think tank sur le thème de l’adaptation et de la résilience des villes au changement climatique, etc.
  • Des villes sobres. 
    Exemples d’actions : comprendre les composantes du métabolisme urbain ; développer un tableau de bord de l’économie circulaire ; minimiser les coûts et l’impact sur l’environnement de la gestion des déchets (yc du bâtiment), de la collecte, au tri jusqu’à la réutilisation et au réemploi ; rechercher les solutions pour respecter l’objectif de zéro artificialisation nette (ZAN) ; soutenir les territoires et mesurer l’impact du climat sur la biodiversité, et la densification urbaine ; réparer et valoriser les objets destinés au rebut ; réduire les consommations d’eau dans un contexte de réchauffement climatique ; rendre l’Intelligence Artificielle industrielle plus frugale en données et transparente aux applications de sécurité…
  • Des villes saines, solidaires et inclusives. 
    Exemples d’actions : développer des façades et voiries dépolluantes avec la fabrication de matériaux innovants, biocompatibles, robustes et durables, repenser les espaces publics pour les rendre plus multifonctionnels à l’aide de solutions fondées sur la nature, visualiser les ondes électromagnétiques et suivre leurs évolutions, valoriser le matrimoine dans la Cité, accompagner les femmes par des femmes dans leur parcours d’études et professionnel, proposer un KIT de soutien aux étudiants en situation de fragilité/précarité, soutenir les initiatives étudiantes et développer la formation par l’agir en lien avec les territoires etc.
  • Ville et collaboration internationale. 
    Exemples d’actions : travailler sur la gestion de l’eau et du confort thermique avec la Côte d’Ivoire et Madagascar ; enclencher une participation citoyenne avec plusieurs pays du Magreb notamment le Maroc et la Tunisie sur le thème de la sécurité routière et des infrastructures de transports, etc.
  • La finance durable au service de la transition écologique et de l’adaptation de la ville durable. 
    Exemple d’action : aider les investisseurs et les financiers à développer une finance durable, sans greenwashing ; proposer des formations à la finance durable adaptées aux professionnels de la finance…
  • Projets spécifiques fédérateurs. 
    Exemples d’actions : établir la prospective sur les futurs urbains en faisant appel à tous modes d’expression tels que fresques, BD, vidéos, etc. ; collaborer avec l’organisation des Jeux Olympiques de 2024, pour mettre au service des équipes en charge de ce projet toutes les ressources de l’Université et de ses mécènes ; faire de l’observatoire des innovations urbaines une plateforme nationale de présentation des techniques et des bonnes pratiques en matière de ville durable, etc.

EN SAVOIR PLUS

Pour en savoir plus, téléchargez notre brochure ou contactez-nous

Voir toutes les actualités