Actualité

La continuité pédagogique à l'heure du confinement

© Unsplash

Marne-la-Vallée, Paris, Lille, Versailles, Nantes, Lyon… Tous les campus de l’Université Gustave Eiffel sont fermés depuis le 16 mars. Que vous soyez étudiant en licence ou en master, élève-ingénieur ou doctorant, vous êtes confinés chez vous. Malgré cette période de crise liée à la pandémie de Covid-19, vos responsables de formation, secrétariats pédagogiques et enseignants assurent autant que possible la continuité pédagogique, en suivant la planification prévue sur les emplois du temps.

Zoom, Moodle, Discord, Slack, Blackboard, Claroline... Ces plateformes en ligne ainsi que les versions numériques de nos bibliothèques permettent aujourd'hui à la grande majorité de nos étudiants de poursuivre leur cursus universitaire. Fin mars, 9 000 étudiants étaient connectés à la plateforme Moodle. Malheureusement, une minorité n'ont pas les moyens d'y accéder pour diverses raisons : manque d’équipement, connexion instable, difficultés d'ordre organisationnel… Si l’université a prêté une cinquantaine d'ordinateurs, des adaptations post-confinement seront nécessaires afin d'éviter que cette crise n'impacte davantage leur apprentissage. Les responsables de formation prépareront des contrats pédagogiques spécifiques et adaptés à la situation de chaque étudiant en difficulté. Sessions de cours supplémentaires, passages à l'oral, acquisition de savoirs fondamentaux au second semestre... Plusieurs solutions sont étudiées. Elles pourront également être mises en œuvre pour les enseignements qui n'ont pas pu se faire à distance, comme les TP par exemple. 

Dès les premières alertes en provenance d'Italie, nos équipes supports et notamment le Centre d'innovation pédagogique et numérique (CIPEN) se sont mobilisés. Près d'une semaine avant l'annonce officielle du confinement, l'Université Gustave Eiffel faisait notamment l'acquisition d'une licence professionnelle Zoom et préparait un « Guide pratique pour enseigner à distance ». Ce document de 58 pages livre aux enseignants des conseils et des bonnes pratiques, notamment pour animer une classe virtuelle et mettre en œuvre des modalités d'évaluation à distance. Le CIPEN reste également à la disposition de tous les enseignants de pour les accompagner dans cette situation exceptionnelle. 

Covid-19 : conséquences et solutions pour les étudiants en 5 points

Par Venceslas Biri, vice-président Formation de l’Université Gustave Eiffel.

  • Stages

« Si certains stages ont été annulés, la plupart devaient débuter fin mars. Ces derniers pourront être reportés et démarrer plus tard. Ils pourront également, sur avenant, déborder au-delà du 30 septembre. Exceptionnellement, nous avons également demandé aux responsables de formation de ne pas prendre en compte les durées minimales de stage. Enfin, dans les cas où il serait impossible de réaliser un stage, il sera permis de transformer cet exercice en un mémoire. »

  • Examens

« Les examens prévus avant le 5 avril sont reportés et il est de plus en plus improbable que les plus tardifs puissent se dérouler en présentiel. Nous souhaitons donc transformer, autant que possible, les épreuves d'examen final par du contrôle continu. Dans des cas plus rares, la solution de l'examen en ligne est également à l'étude. »

  • Apprentis

« Les apprentis ont été remis à la disposition de leur entreprise. Nous avons néanmoins demandé aux maîtres d'apprentissage de laisser autant de temps que possible pour le travail universitaire. Nous avons également pris la décision de ne pas annuler systématiquement tout apprentissage – ou stage – en présentiel car certains se déroulent dans des "secteurs clés". » 

  • Admissions et concours

« L'ensemble du processus d'admission de l'université est dématérialisé, il ne devrait pas y avoir de difficulté à ce niveau, hormis pour les étudiants étrangers. Pour les candidatures lycéennes (Parcoursup), les dossiers seront évalués en distanciel. Au niveau des écoles d'ingénieurs, dont l'entrée se fait par concours, les modalités des concours seront adaptées. »

  • Mobilité internationale

« Toutes les mobilités à l’étranger pour les étudiants et personnels sont suspendues. La grande majorité des étudiants français à l’étranger sont rentrés, tout comme les étudiants de nationalité étrangère. Ces derniers continuent par ailleurs leur cursus, accompagnés par le service Mobilité internationale des étudiants. » 

Pour plus d'informations

Consultez votre messagerie, lisez les recommandations relatives au coronavirus et suivez le site internet et les réseaux sociaux de l’Université Gustave Eiffel (Twitter, Facebook, LinkedIn et Instagram).
 

Voir toutes les actualités