Actualité

Recherches

Le rez-de-ville à l'heure du confinement, parlons-en !

Représentation du centre de Rome par Giambattista Nolli, 1748

Quelle mobilité et quelle occupation des rez-de-ville en temps de confinement ? La question est posée à l'occasion d'une table ronde virtuelle proposée ce mercredi 17 juin par l'École d'architecture de la ville & des territoires Paris-Est (EAV&T). D'actualité, le sujet fait aussi écho au projet "Formel/Informel" piloté depuis deux ans par David Mangin. Les éclairages de cet architecte et urbaniste, professeur émérite.

Des quartiers plus silencieux, une nouvelle appropriation des cours d'habitations, davantage de cyclistes et joggeurs dans les rues... Le confinement a donné à voir une évolution des usages du rez-de-ville, ces espaces composés des rez-de-chaussée d'immeubles et des espaces qui les bordent. L'EAV&T invite à revenir sur ce phénomène à l'occasion d'une table ronde proposée en ligne le mercredi 17 juin à 19h. "Il s'agit avant tout de contribuer aux débats sur l'évolution des villes après cette période de crise sanitaire" résume David Mangin, architecte et urbaniste. Participant à la table ronde, ce professeur émérite à l'EAV&T s'intéresse en particulier au rez-de-ville, "le rez-de-chaussée des constructions mais aussi les espaces ouverts, publics ou privés : trottoirs, marchés couverts, aires de jeux et de stationnement, cours…" Depuis 2018, il dirige "Formel/Informel", un projet exploratoire soutenu dans le cadre de l'I-Site FUTURE.

Un atlas comparé des rez-de-ville de Sao Polo, Paris, Beyrouth, Ahmedabad…
Entre le "trop-plein" de l’urbanisme informel des mégapoles et le "trop vide" des quartiers neufs contemporains, que faire ? Cette question est au cœur de "Formel/Informel". Destiné à "interroger la fabrique de la ville", ce programme de recherche-action a notamment porté sur l'étude des transitions démographiques et environnementales, des représentations numériques de l'espace public, de la sécurisation des accès aux immeubles… Mené en partenariat avec des écoles d'architecture du monde entier, "Formel/Informel" a permis de comparer les rez-de-ville de grandes métropoles telles que Sao Polo, Paris, Beyrouth, Ahmedabad ou Rabat. Les enquêtes de terrain réalisées ont donné lieu au séminaire international "Le Droit au Rez-de-Ville" proposé en février dernier (vidéos accessibles en ligne) et sont désormais compilées dans un album de presque 400 pages à consulter en ligne. Celui-ci illustre notamment les différents usages des trottoirs, les formats des commerces, la place des réseaux d'eau, de gaz ou d'électricité, les conséquences du commerce électronique, etc. "À Singapour par exemple, les personnes âgées passent leurs journées à l'ombre sous les pilotis des immeubles pour des activités cogénérationnelles : jeux, discussions, repas partagés, garde des petits-enfants" détaille David Mangin.

"Partir des itinéraires et des usages de la ville vue d'en bas"

Finalité des travaux et réflexions engagés par le projet "Formel/Informel" : penser autrement l'aménagement des rez-de-ville, "partir du sol et de ses usages pour proposer des pistes opérationnelles afin de créer les conditions favorables à l’émergence de rez-de-ville qui ne soient pas l’addition a posteriori de rez-de-chaussée d’immeubles." Le projet entend répondre aux difficultés rencontrées depuis plusieurs années par les acteurs de l'aménagement urbain : locaux commerciaux vacants, excès de normalisation, logements exigus… Les pistes explorées visent également à favoriser l’évolution et l’appropriation des rez-de-villes par les habitants en proposant notamment "des solutions qui vont au-delà d'une réflexion par ZAC (Zone d'aménagement concertée), à partir des itinéraires et des usages de la ville vue d'en bas."

Rendez-vous en ligne le mercredi 17 juin à 19h pour assister à la table ronde avec David Mangin (architecte et urbaniste, EAV&T), Bernard Landau (architecte, EIVP) et Gwenaëlle d'Aboville (urbaniste), le tout modéré par Éric Alonzo (architecte, EAV&T)  : https://us02web.zoom.us/j/83062595786

Voir toutes les actualités

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.