Actualité

Notre université

Gilles Roussel, nommé président de l’Université Gustave Eiffel

Gilles Roussel, nouveau président de l’Université Gustave Eiffel © Elie Sechan

Lors du scrutin qui s’est déroulé du 17 au 24 novembre 2020 à l’Université Gustave Eiffel, les listes « Réussir ensemble l’Université Gustave Eiffel » ont obtenu la majorité des sièges au Conseil d’administration et au Conseil académique dans les collèges électoraux où elles étaient présentes. Les listes « Réussir ensemble l’Université Gustave Eiffel » étaient soutenues par Gilles Roussel, 1er vice-président de l’Université Gustave Eiffel. Gilles Roussel a été proposé par le Conseil d’administration (CA) pour assurer la présidence de l’Université : l’examen de sa candidature et son audition se sont déroulés lors de la 1ère séance du CA, le 17 décembre 2020. Gilles Roussel était le seul candidat. Il a désormais été nommé président de l’Université Gustave Eiffel par le Président de la République par décret publié le 13 janvier 2021. Il succède ainsi à Hélène Jacquot-Guimbal, présidente par intérim de l’université depuis sa création au 1er janvier 2020. 

Né en 1968, Gilles Roussel fut élève de l’ENS Ulm (1988-1992). Il obtient son doctorat en informatique en 1994, après avoir été formé à l’Université Pierre-et-Marie-Curie, ainsi qu’à l’Inria (Institut national de recherche en informatique et en automatique), de 1991 à 1994. Elu Maître de Conférences à l’Université de Marne la Vallée en 1994, il y devint Professeur des Universités en 2004. Gilles Roussel dirigea de 2004 à 2008 le laboratoire d’informatique Gaspard Monge à l’Université Paris-Est Marne-la-Vallée et siégea au Conseil scientifique de l’université de 2005 à 2007. De 2007 à 2012, il fut vice-président de l’université en charge des formations, et fut à partir de 2012 Président de l’Université Paris-Est-Marne la Vallée durant deux mandats.

À partir de 2012, il rejoint par ailleurs la Conférence des présidents d’universités (CPU) et présida jusqu’en 2014 la commission de la formation et de l’insertion professionnelle. Il est élu président de la CPU fin 2016 puis renouvelé dans cette fonction en décembre 2018. Ce second mandat prend fin en décembre 2020.

À la création de l’Université Gustave Eiffel, résultat de la fusion entre l’Université Paris-Est Marne-la-Vallée (UPEM) et l’Institut français des sciences, des technologies des transports, de l’aménagement et des réseaux (Ifsttar), il devient 1er vice-président auprès d’Hélène Jacquot-Guimbal, directrice générale de cet institut de recherche et nommée présidente par intérim de l’Université Gustave Eiffel jusqu’à la nomination d’un nouveau président. L’Université Gustave Eiffel, créée sous statut d'établissement public expérimental (prévu par l'ordonnance du 12 décembre 2018) constitue le volet institutionnel de l’I-SITE FUTURE (labellisation en 2017 dans le cadre du Programme d'Investissements d'Avenir - PIA). L’Université intègre une école d’architecture (EAVT) et trois écoles d’ingénieurs (ENSG, ESIEE Paris, EIVP), fondateurs avec l’UPEM et de l’Ifsttar de cet établissement national, implanté localement et d’envergure internationale.  

Son projet pour l’Université Gustave Eiffel

Soutenu par la liste « Réussir ensemble l’Université Gustave Eiffel », Gilles Roussel, a été nommé président de l’Université Gustave Eiffel, le 13 janvier 2021. « Je suis très heureux de pouvoir poursuivre le travail accompli depuis plusieurs années déjà pour faire aboutir l’Université Gustave Eiffel. Pour mener notre projet, je serai accompagné de femmes et d’hommes engagés pour exprimer les différentes sensibilités de l’Université Gustave Eiffel ; toutes et tous proviennent de l’ensemble des entités qui fondent l’université. Ensemble, nous auront à cœur d’agir pour l’intérêt général et dans le souci du bien commun. » déclare le nouveau président de l’Université Gustave Eiffel.

Gilles Roussel s’engage notamment dans un contexte post-fusion à protéger la diversité des statuts des personnels et le statut des fonctionnaires, à promouvoir la diversité des thématiques de recherche et de formation ou encore à faciliter l’accès à l’enseignement supérieur et aux savoirs pour tous les publics. L’Université Gustave Eiffel présentant la particularité d’être nationale avec des implantations sur différents campus en régions, Gilles Roussel assure également qu’il renforcera l’attractivité de tous les campus en les rendant plus ouverts à la société répondant ainsi à l’exigence de service public, une valeur présentée comme centrale de son projet. 
Par ailleurs, le nouveau président devra mener des chantiers fondateurs pour l’université tels que la co-construction du projet d’établissement et la définition d’un projet scientifique, le renforcement des liens avec les acteurs socio-économiques et la création d’une UFA Université Gustave Eiffel mais aussi la préparation de l’évaluation du projet de l’université par un jury international en 2021. Celle-ci s’inscrit dans le cadre du rattachement des compétences et budget du projet I-SITE FUTURE à l’Université Gustave Eiffel. Le projet I-SITE a placé au cœur de son ambition la promotion du savoir-faire français en matière de ville durable, et devra démontrer en 2021 la pertinence de ses actions sur un temps long via la création et la viabilité de cet établissement d’enseignement supérieur et de recherche. 

Enfin parmi les dossiers qui attendent Gilles Roussel, citons également la création de la Fondation Université Gustave Eiffel qui visera à financer des projets en lien avec les partenaires de l’université et s’attachera à porter une attention particulière aux besoins spécifiques de la population étudiante. 

Lire le décret du 13 janvier 2021 portant nomination du président de l’Université Gustave Eiffel

Télécharger le communiqué de presse [.PDF]

Voir toutes les actualités