Actualité

Recherches

« Les discriminations sont l'une des causes sous-estimées de la persistance du chômage »

Yannick L'Horty © Lionel Lorquin / UPEM 2018

Enseignant-chercheur en sciences économiques à l'Université Gustave Eiffel, Yannick L'Horty consacre ses travaux de recherche aux discriminations sur le marché de l'emploi et à l'évaluation des politiques publiques. Portrait de cet économiste au parcours fécond. 

« L'économie qui m'intéresse le plus est celle qui produit ses propres données dans l'objectif d'éclairer les phénomènes économiques et sociaux » confie Yannick L'Horty, enseignant-chercheur à l'Université Gustave Eiffel. Fondateur et responsable du master Data Analyst, l'économiste développe ses travaux de recherche au sein du laboratoire ERUDITE. En 2010, il rejoint l'Université Paris-Est Marne-la-Vallée et crée la fédération de recherche Théorie et Évaluation des Politiques Publiques (TEPP - CNRS). À 55 ans, Yannick L'Horty est auteur ou co-auteur de plus de 260 travaux dont une centaine d'articles publiés dans des revues référencées par le CNRS. Son sujet de recherche premier : la persistance du chômage. « Je suis fasciné par le problème du chômage. Sa persistance est à la fois une question sociale et économique ainsi qu'une véritable énigme théorique : pourquoi, depuis 40 ans, reste-t-il autour de 10% alors que les marchés sont censés s'équilibrer ? » Autre champ d'investigation de l'économiste : les discriminations. « Je me suis d'abord intéressé à l'inégalité d'exposition au chômage selon les catégories socio-professionnelles puis, progressivement, aux discriminations sur le marché du travail. Je pense que c'est l'une des causes sous-estimées de la persistance du chômage en France. Si nous devions décompter quantitativement les déterminants du chômage, les discriminations seraient sans doute au premier rang. » 

Un fil conducteur : l'évaluation des politiques publiques

« Tous mes travaux sont en lien avec les politiques publiques, notamment pour les évaluer, poursuit l'enseignant-chercheur. Il y a 10 ans, la demande croissante d’évaluation d’impact des programmes sociaux était à l'origine de la création de TEPP. » La fédération de recherche est devenue au fil des années un opérateur reconnu d'évaluation des politiques publiques, contribuant aujourd'hui aux actions de la vice-présidence Appui aux politiques publiques de l'université. En 2020, Yannick L'Horty et ses collègues de TEPP ont par exemple livré 12 rapports au gouvernement dans le cadre de projets comme DESPERADO1 ou DREAM2. Le dernier en date, « Discriminations dans le recrutement des personnes en situation de handicap : un test multi-critères », a été remis le 10 novembre 2020 au ministre de la Transformation et de la Fonction publique et au ministre de l'Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l'Égalité des chances. « Le point commun de tous nos rapports est la méthode expérimentale utilisée : le testing. Elle consiste à envoyer, en réponse à une même offre d'emploi, deux candidatures en tous points équivalentes, à l'exception de la variable à tester comme l'origine du nom ou l'adresse. » 

« La crise sanitaire bouleverse tous les mécanismes économiques »

« Aujourd'hui, avec l'Université Gustave Eiffel, une nouvelle partie de carrière débute. C'est une période passionnante car il y a beaucoup de nouvelles interactions et des opportunités se créent, assure Yannick L'Horty. En 2020, j'ai par exemple répondu à quatre appels à projets avec de nouveaux partenaires, dont l'appel Smart Lab Paris Région. » En parallèle, l'économiste suit la crise sanitaire « avec beaucoup d'inquiétudes mais aussi d'intérêt car tous les mécanismes économiques sont bouleversés » et poursuit ses travaux sur la discrimination. « Nous avons par exemple lancé le projet RED3, soutenu par l'Agence nationale de la rechercher (ANR). Il vise à mesurer les effets de la récession économique et de la crise de l’emploi dans le contexte de la pandémie sur les discriminations à l’embauche sur le marché du travail. » 


1 Discriminations à l'Embauche dans la Sphère Publique : Effets Respectifs de l'Adresse et de l'Origine
2 Discriminations dans le Recrutement des Entreprises : une Approche Multicanal
3 Récession et Discrimination

Yannick L'Horty en 5 publications commentées

  • Jean-Pierre Laffargue et Yannick L’Horty (1997). « Emploi d’équilibre et formation des salaires : une étude sectorielle », Economie et Prévision, n°127, 1997-1.  
    « Cet article a été écrit avec mon directeur de thèse, il m'a fait un très beau cadeau. Depuis, j'essaye de publier au moins un article avec chacun de mes doctorants. »
  • Yannick L’Horty (2006). Les nouvelles politiques de l’emploi, La découverte, Collection Repères, juillet 2006, 128 pages. 
    « Ce petit ouvrage reprend de façon synthétique tous mes travaux antérieurs sur l’évaluation des politiques de l’emploi. Je suis aujourd'hui co-animateur de la collection Repères, une véritable encyclopédie des sciences sociales. »
  • Emmanuel Duguet, Yannick L’Horty, Noam Léandri et Pascale Petit (2010). « Are young French jobseekers of ethnic immigrant origin discriminated against? An assessment based on an experiment in the Ile de France Region », Annals of Economics and Statistics, N° 99-100, July-december 2010, pp. 187-215.
    « Il s'agit de notre premier article sur les discriminations ethno-raciales qui s’appuie sur la méthode du testing. Il sera suivi de plusieurs dizaines d’études sur le même thème. »
  • Julie Le Gallo, Yannick L’Horty, Pascale Petit (2017). « Does Enhanced Mobility of Young People Improve Employment and Housing Outcomes?  Evidence from a Large and Controlled Experiment in France ». Journal of Urban Economics, 2017, 97, pp. 1-14.
    « Il a fallu 8 ans d'évaluation expérimentale et d'analyse pour aboutir à cette publication sur les effets d’un dispositif d’aide au passage du permis de conduire ciblé sur des jeunes en difficulté d’insertion. Nos résultats ont été publiés dans le Journal of Urban Economics, la référence mondiale en économie sur ces thématiques au croisement du marché du travail et de l’économie urbaine. »
  • Yannick L’Horty (2016). Les discriminations dans l’accès à l’emploi public, Rapport pour le Premier Ministre, La documentation française, 106 pages.
    « Commandé en 2015, ce rapport s’appuie sur des entretiens avec des représentants des DRH de la plupart des ministères et des opérations de testing comparant les discriminations selon l’origine et l’adresse. Depuis, nous répétons ces testing tous les deux ans dans le cadre d’un partenariat avec le ministère chargé de la Fonction publique qui nous permet d’explorer d’autres critères de discrimination. Nos derniers travaux portent sur l’orientation sexuelle et sur le handicap. »

 

Voir toutes les actualités